Steinberg und Kirsch fut fondée en 1973 par Franz Steinberg, sous le nom de « Ingenieurbüro Franz Steinberg ». En 1982, la société fusionna avec Werner Kirsch, prenant alors le nom de Steinberg und Kirsch GmbH. Ce fut le début d’une success-story sans égal dans le domaine de la production de clapets d’arrêt et de régulation.

À partir de la moitié des années 1980, Steinberg und Kirsch élargit son portefeuille en concevant et en optimisant des clapets doubles à air de barrage chauffé, dont la chauffe était assurée par des batteries de chauffe et des échangeurs thermiques. En les fournissant sous forme de pack complet, ventilateurs compris, Steinberg und Kirsch s’assurait ainsi un avantage concurrentiel certain en Allemagne et en Europe.

Dans les années 1990, Steinberg und Kirsch répondit aux besoins des aciéries en matière de nouvelles technologies dans le domaine des très hautes températures, jusqu’à 1400°C. De plus, furent conçus des systèmes d’entraînement à dispositif de sécurité qui permettaient d’empêcher un arrêt des installations en cas de panne d’électricité et/ ou du système d’aération.

Aujourd’hui, les clapets et coulisseaux de Steinberg und Kirsch, qui dominent le marché à bien des endroits, sont distribués par la société EnergieLink GmbH sise à Herne. Son activité d’importation directe se concentre sur l’Autriche, la Suisse, la Suède et l’Ukraine, ainsi que la Turquie, les USA, l’Australie, Israël, la Russie, les États arabes, et l’Asie.